Thèse Cédric Simonet

"Géologie des gisements de saphir et de rubis. L'exemple de la John Saul Ruby Mine, Mangare, Kenya"


Cédric Simonet, 7 janvier 2000.

Cette thèse n'est pas encore disponible en pdf, mais ça devrait venir bientôt.

Résumé succinct :

La géologie des gisements de saphirs et de rubis (ou gîtologie du saphir et du rubis) est présentée sous l’aspect d’une classification des gisements. Cette classification tient compte avant tout de l’origine géologique des gisements, c’est à dire des processus géologiques qui sont à leur origine, et suit donc les grandes lignes de la classification des roches.
Dans le cas de gisements primaires, le corindon se trouve dans la roche dans laquelle il a été formé. Dans le cas de gisements se condaires, il se trouve dans une autre roche, au sein de laquelle il est un minéral hérité. Les gisements secondaires regroupent les gisements sédimentaires (alluviaux, colluviaux et éluviaux), ainsi que les gisements volcaniques (basaltiques) où le corindon forme un xénocristal dans la lave. Les gisements primaires ont
été divisés en gisements magmatiques et gisements métamorphiques.

La géologie des gisements de rubis de la région de Mangare (Sud du Kenya), est étudiée en détail, à partir de l’exemple de la John Saul Mine, un gisement de rubis d’importance majeure découvert dans les années 1970.


Informations supplémentaires