Thèse Eloïse Gaillou

"Relations entre nanostructure, propriétés physiques et mode de formation des opales A et CT"

Eloïse Gaillou, 22 Septembre 2006.


Ce travail représente une étude globale du matériau opale de qualité gemme, qui s’inscrit dans la continuité des recherches commencées par Emmanuel Fritsch et Mikhail Ostroumov en 1997 et poursuivies par Bertha Aguilar-Reyes lors de sa thèse (2004). Ainsi, les études de microstructure et de spectrométrie Raman ont ici été poursuivies, complétées et précisées. L’étude préliminaire (5 échantillons seulement) de la spectrophotométrie de luminescence de l’opale a été développée à l’aide du nouveau spectrofluorimètre Fluorolog-3 de l’Institut des Matériaux Jean Rouxel. Un nouvel axe de recherche a été développé, il s’agit de la quantification des impuretés présentes dans l’opale, afin d’en savoir plus sur son mode de formation. Ce travail a également été mené dans le but de comprendre les interrelations des propriétés de ce matériau naturel (structures, luminescence, cristallinité, éléments en trace principalement), qui ont jusqu’à présent été étudiées individuellement.

Informations supplémentaires